Contamine-sur-Arve : carte d’identité

Adossée à un coteau ensoleillé et longeant les rives de l’Arve, la commune de Contamine-sur-Arve bénéficie d’un emplacement favorisé, au milieu d’une vallée dynamique.
Une situation qui permet à cette commune rurale d’allier nature, développement industriel et activités tertiaires, notamment avec l’implantation du Centre Hospitalier Alpes Léman, le CHAL (pour vous rendre sur le site, cliquez ici ).

Si vous voulez découvrir notre village, n’hésitez pas à vous procurer le livre « Contamine-sur-Arve : Art – Histoire – Emotions » : Livre de Contamine-sur-Arve

INTERCOMMUNALITE :

COMMUNAUTE DE COMMUNES

FAUCIGNY GLIERES (site : cliquer ici )

 

RÉGION : Rhône-Alpes-Auvergne
DÉPARTEMENT : Haute-Savoie (74)
ARRONDISSEMENT : Bonneville
CANTON : Bonneville

CODE POSTAL : 74 130

Contamine-sur-Arve en chiffres

POPULATION

0
Population en 1968
0
Population en 1982
0
Population en 1999
0
Population en 2017

D'autres données...

11

HAMEAUX

Findrol, Péri, Trolaz, Pouilly, Perzière, La Grangeat, Villy, Lossiège, Perraz, La Perrine et le chef-lieu.

692 ha

SUPERFICIE

Avec une surface agricole utile de 450 ha et 31 ha de zones d’activités économiques.

430 à

680 m

D’ALTITUDE

897

LOGEMENTS

en résidence principale (au recensement de 2016).

Comment y accéder

Située à 8 km de Bonneville, 11 km d’Annemasse, 13 km de La Roche sur Foron, 15 km de Genève, 37 km d’Annecy et 58 km du Mont-Blanc, Contamine-sur-Arve est une commune facile d’accès et bien desservie par un réseau routier adapté.

Par la route : via la RD 1205 depuis Annemasse ou Bonneville ; via la RD 1503 puis la RD 1205 depuis Annecy.
Par l’autoroute : via l’ A 40 (Autoroute Blanche) – sortie Vallée Verte.
Par le train : arrivée gare de Bonneville (à 8km de Contamine-sur-Arve).
Par avion : arrivée aéroport d’Annecy pour les lignes nationales ; aéroport de Genève pour l’international.

Voir la carte

Patrimoine

Le château de Villy

Au nord ouest du village, se dresse le château de Villy. La tour construite en 1084 a vu son architecture enrichie au fil des siècles. En 1896, l’ensemble est restauré par Emile Perillat, qui lui adjoint une conciergerie et une ferme. Réfection des façades, création d’une terrasse, d’un perron et d’une tourelle adossée au donjon finiront de lui donner l’aspect qu’on lui connaît.

+ sur le village

L'église Sainte Foy

Contamine sur Arve est entrée dans l’histoire en 1083, lorsque l’Evêque de Genève, Guy de Faucigny, alloue l’Eglise Ste Marie de Contamine aux moines de l’Abbaye de Cluny. Au cours des siècles, la dynastie des Faucigny, puis les pères Barnabites, et plus tard les Rédemptoristes, vont marquer la vie et l’évolution de la commune.
Riche d’un prieuré de type gothique anglais unique en Savoie, du château de Villy, dont les premières pierres datent de 1084, et de maisons fortes de 400 ans d’existence, le patrimoine de Contamine se veut le témoin de 10 siècles d’histoire.

Il ne reste aujourd’hui qu’une partie de l’édifice. Classé monument historique, ce bâtiment est remarquable par son architecture unique en Savoie. Des fenêtres de style gothique et toutes différentes, une façade imposante, une chaire à 5 pans, un retable représentant quatre bienheureux en extase devant la vierge Marie couronnée…
Egalement remarquable, l’oratoire construit par les pères Barnabites au 18ème siècle et utilisé autrefois comme lieu de méditation et de contemplation. Il a été entièrement restauré en 2004.
Depuis 2009, Contamine a intégré la Fédération des sites clunisiens qui rassemble, dans toute l’Europe, les lieux ayant entretenu des liens avec l’Abbaye de Cluny. A ce titre, Contamine sur Arve fait désormais partie du « Grand itinéraire culturel du Conseil de l’Europe ».

+ sur la collectivité

L'Arve

Jusqu’au milieu du 19ème siècle, l’Arve était le principal mode de transport du bois, de marchandises et autres matériaux. Longtemps malmenée par la pollution, elle se refait aujourd’hui une santé et redore son image grâce au contrat de rivière Arve et à l’aménagement d’un chemin permettant de suivre son cours.

Annuaire et points d’intérêt